En finir avec les loyers impayés !

Dans cette vidéo on va parler des loyers impayés. C’est la peur numéro 1 des personnes qui veulent investir. En fait, il y a plein de solutions pour éviter les loyers impayés.

En finir avec les loyers impayés !

Comment se protéger des loyers pour vos investissements immobiliers locatifs ?

Avant de rentrer dans les détails de cette vidéo, comme à chaque fois je t’invite à t’abonner à cette chaine pour ne manquer aucune nouveauté sur les investissements immobiliers et nous dire en commentaire ce que tu en penses. Si tu as la moindre question, n’hésite pas à la poser, je serai ravi d’y répondre personnellement.

La peur des loyers impayés

Cette crainte freine les investisseurs débutants, les bloque même. Du coup, ils sont prêts à laisser tomber leurs rêves :

  • De liberté, d’indépendance financière,
  • De patrimoine rentable dès le premier jour de location,
  • De sécurité pour leur avenir, leur retraite,
  • De mettre leur famille à l’abri de tout besoin. 

Si tu veux vraiment changer ta vie financièrement et supprimer les contraintes suivantes…

  • Echanger ton temps pour un salaire,
  • Travailler pendant 42 ans,
  • Faire tes 8 heures par jour.

… il va falloir sortir de ta zone de confort et contrebalancer les fausses croyances que tu peux avoir sur les loyers impayés.

Les loyers impayés : un faux problème

Il faut avoir certains éléments en tête issus de l’expérience, de la réalité de la vie.

  1. Si tu fournis des appartements, des biens immobiliers de qualité, tu vas attirer des locataires de qualité.
  2. Au contraire si tu fournis des appartements, des biens immobiliers de piètre qualité, tu vas attirer des locataires de piètre qualité.
  3. Avec des prestations de services médiocres, tu auras des locataires « à problème ».
  4. Avec de belles prestations, des loyers plus hauts que le prix du marché, tu auras beaucoup moins de problèmes.

Mettre en place des stratégies pour attirer les bons profils

  • Si le loyer est élevé, le locataire et donc la gestion locative sera plus facile,
  • Si le loyer est bas, le locataire et donc la gestion locative sera moins facile.

Pour attirer le bon type de locataire, commence par faire de la belle rénovation, du qualitatif.

  • Pas de prestation à moitié faite,
  • Pas par toi-même,
  • Pas d’artisans véreux, payés au black ou pas qualifiés,
  • Ne pas faire des économies sur le matériel ou la main d’œuvre,
  • Ne pas prendre des artisans parce que ce sont les moins chers.

Il faut mettre de la qualité pour éviter les risques d’impayés. Même s’il y a seulement 1% des loyers impayés chaque année en France.

Ce qu’il faut éviter aussi :

  • Les loyers bas,
  • Les zones compliquées,
  • Les mauvais types de biens.

Choisir les bons locataires

Même si tu passes par une agence, c’est toi qui va choisir tes locataires en validant leurs dossiers. Ces derniers prennent en compte les éléments administratifs suivants :

  • La carte d’identité,
  • La fiche d’imposition,
  • La cohérence des noms,
  • Les lieux géographiques,
  • La profession des futurs locataires.

Une fois que tu as choisi le bon secteur, le bon niveau de prestation et les bons locataires, tu peux rajouter des ceintures de sécurité, en prenant différentes garanties.

Plusieurs types de garanties

  • Garanties Loyers Impayés,
  • Garanties de Vacances Locatives,
  • Garantie Visale.

Avec ces garanties, tu es sûr d’être payé même s’il y a un décalage de trésorerie de quelques mois.

Autres méthodes 

  • Mettre en place un garant quand tu as un seul locataire,
  • Faire des colocations : avec plusieurs locataires dans le même appartement tu divises le risque locatif,
  • Mettre en plus des garants sur chacun des colocataires,
  • Instaurer des baux solidaires comme quoi les colocataires sont responsables de celui qui ne paye pas car toi tu dois recevoir la totalité des loyers.

Eviter les locations nues ou régime foncier

  • Avantages et inconvénients sur la fiscalité,
  • Sur la gestion locative.

Préférer d’autres locations avec des règles différentes

  • La location meublée,
  • De la location courte durée : pas de bail ni en location nue, ni en meublé.

Conclusion

Tu peux mettre en place des solutions, selon tes objectifs, adaptées à ta disponibilité, ton appétence aux risques, ta rentabilité visée.

Aujourd’hui tu as différents moyens de te protéger des loyers impayés, de passer outre les fausses croyances sur les impayés. Et d’avancer sereinement, tranquillement sur les chemins de la liberté et de l’indépendance financière.

En dessous de cette vidéo tu retrouveras les ebooks qui te donneront tous les conseils pour mettre en place les bonnes stratégies.

A bientôt.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Abonnez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de l'actualité sur les investissements à haute rentabilité