fbpx

Comment revendre son bien immobilier sans rembourser la banque ?

Bien immobilier

Julien Malengo

30 mai 2021

Pour faire un achat immobilier, il est important d’obtenir de financement. Mais, il est possible que la banque s’y oppose à cause de votre situation et de vos conditions. En effet, si vous avez des crédits à rembourser, des encours et autres, la banque peut refuser de financer votre nouveau bien immobilier. Si vous êtes dans ce cas, il est possible de trouver des alternatives. Ces dernières vous permettront d’obtenir le prêt immobilier. Ainsi, vous pourrez réaliser votre projet immobilier. Quelles sont alors ces alternatives ?

Le but de l’article

Bien immobilier - Il est possiblede vendre un bien sans rembourser un prêt
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail
  • reddit
  • LinkedIn
  • Buffer
  • Print Friendly

Bien immobilier – Il est possible de vendre un bien sans rembourser le prêt

Le présent article vous informe d’une technique peu connue et qui présente aussi des risques que vous pouvez utiliser pour avoir accès au financement si vous possédez déjà des biens immobiliers. C’est pour dire que cette technique n’est pas un miracle mais elle vous aidera à atteindre votre objectif. Il s’agit de revendre son bien immobilier sans rembourser la banque. Si les conditions vous le permettent, vous pourrez utiliser cette technique. En effet, c’est une technique que vous ne pouvez pas toujours utiliser légalement. Tout dépend des clauses de votre contrat de prêt relatif à votre premier bien immobilier.

Bien immobilier : Situation du sujet

Cet article vous informe par rapport au financement. En effet, j’ai trouvé une nouvelle maison que je vais diviser et exploiter en 7 lots. Je vais exploiter ces lots en utilisant différentes stratégies. A titre d’exemple, un lot sera exploité en courte durée et deux lots seront exploités en colocation. Pour atteindre mon objectif, il est important que je fasse financer mon projet. Actuellement, je n’ai pas de CDI et j’ai 1.5 million d’encours. De plus, j’ai déjà vendu l’année dernière des colocations qui ne sont pas rentables ainsi que ma résidence principale. En outre, je n’ai pas de bilan, ni de salaire, car je vis de mes revenus locatifs.

Ce dernier point me rend loueur meublé professionnel, ce qui crée à ma charge des obligations fiscales. Cette situation n’est pas exceptionnelle du point de vue bancaire. Pour cela, je souhaite demander une somme assez élevée à la banque. Au même moment, je compte faire un minimum d’apport. Pour réaliser mon projet, j’ai parcouru plusieurs banques sans suite favorable. Mais, je ne me décourage pas. D’ailleurs, je possède une alternative que je souhaite partager avec vous dans cet article. Il faut souligner que cette alternative n’est pas accessible à tous. Cela dépend surtout de votre situation et de vos conditions. Tant que vous avez l’opportunité de l’utiliser, n’hésitez pas.

Bien immobilier : Pourquoi faire recours à cette technique ?

La technique dont il s’agit est de revendre son bien immobilier sans rembourser la banque. En réalité, j’avais acheté deux biens immobiliers en Pinel qui ont été livrés en 2014. Actuellement, j’ai fini la période d’engagement, ce qui fait que je ne pourrai plus bénéficier de la réduction fiscale. A cette étape, on réalise qu’on est obligé de travailler pour payer les impôts. Il est toutefois possible de payer les impôts en investissant intelligemment. Ainsi, vous n’êtes plus obligé de travailler. Pour le faire, je vous invite à utiliser le lien qui se trouve dans la description. Avec ce lien, vous retrouverez une formation de deux heures. Cette formation vous montre toutes les techniques et stratégies d’investissement en immobilier ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients. Ces techniques sont relatives à la colocation, la location courte durée, la division, l’immeuble de rapport et autres. Vous aurez accès à toutes ces stratégies d’investissement en cliquant sur le lien qui se trouve dans la description.

Il faut noter que j’ai mis en vente mes biens en Pinel en veillant à ne pas faire une revente de biens immobiliers à perte. Je possède deux biens immobiliers qui me coûtent chacun 250 euros par mois. J’ai 140000 euros de capital dû sur chacun des biens. Ces biens se situent à Toulouse et à Marseille. Ces deux villes s’équivalent en termes de prix immobilier. Le prix moyen de vente est fixé à 120000 euros. A 140000 euros, je peux réaliser une plus-value intéressante. Mais, je n’arrive pas à les vendre à ce prix. Néanmoins, il y a des locataires qui occupent ces biens. Cela me permet de continuer à percevoir des loyers. Dans ces circonstances, plusieurs options s’offrent à moi.

Bien immobilier : Comment obtenir un financement avec ma technique ?

Bien immobilier - Optez pour les approches de receherche de financement adaptées
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail
  • reddit
  • LinkedIn
  • Buffer
  • Print Friendly

Bien immobilier – Certaines approches adaptées facilitent la recherche de financement

Deux options s’offrent à vous.

Première option : Meubler et louer en courte durée

Vu la situation, la première option est de meubler le bien immobilier et d’en faire une location courte durée. Pour ce faire, il est nécessaire que je consacre 5000 euros à chaque bien immobilier. Cela servira à meubler les locaux. Je ferai donc la copropriété. Vu que la gestion ne sera pas automatisée, il est évident qu’elle soit complexe. Le coût de gestion s’élèvera à 600 euros environ. Après avoir effectué le calcul de rentabilité, je me rends compte que je n’aurai pas assez de cash-flow. Pour cette raison, cette stratégie ne m’intéresse pas.

Pour récapituler, il y a un coût moyen qui s’élève à 120000 euros, le capital restant dû s’élève à 140000 euros et j’ai un désir d’obtenir du financement. Dans ces conditions, je ne dois pas vendre le bien immobilier à perte si je dois rembourser le prêt immobilier. Par ailleurs, il est possible de vendre le bien immobilier et ne pas rembourser le prêt. En effet, lesdits biens que j’ai achetés en Pinel sont mes premiers biens immobiliers, ce qui fait qu’il n’y a pas d’hypothèque sur ces biens. Je les ai acquis grâce au crédit mutuel. Il s’agit d’une société de caution et non d’une hypothèque. Ainsi, en vendant le bien immobilier, je n’aurai pas d’hypothèque à rembourser. En voulant ainsi vendre les biens immobiliers, lorsque la procédure sera au niveau du notaire, ce dernier versera la caution sur mon compte directement.

Il ne s’agit pas ici de rembourser la banque, ce qui fait que j’aurai du cash à ma disposition. De cette manière, je vais revendre mon bien immobilier sans que la banque ne soit remboursée. Cette procédure n’est pas valable pour tous les contrats de prêt. En réalité, je vous invite à bien lire les clauses de votre contrat. Selon certaines banques, vous ne pourrez pas revendre le bien sans rembourser la banque.

Deuxième option : Vendre à perte

La deuxième option est de vendre le bien immobilier à perte. Estimons que je suis pressé d’acheter mon nouveau bien immobilier. Cela fait que je pourrai vendre un ancien bien acquis en Pinel à perte. Pour le faire, je peux alors vendre le bien à 100000 euros. C’est en sachant que le prix moyen sur le marché est fixé à 120000 euros. Avec cette option, je pourrai vendre le bien dans les trois mois. Ainsi, il n’y a pas de plus-value nette mais j’aurai un cash de 100000 euros. De cette manière, je pourrai investir cette somme dans la réalisation des travaux sur le second bien. Avec les deux biens acquis en Pinel, je peux faire la revente à perte afin d’obtenir à deux reprises 100000 euros. Si une mensualité est à 600 euros et la deuxième mensualité est à 700 euros, la somme revient à 1300 euros. Avec cette mensualité à chaque fin de mois sans rembourser la banque, je pourrai obtenir un nouveau financement.

Je vends à perte et je garde la mensualité que je devrais rembourser à la banque, ce qui fait que je n’ai pas une destruction de valeur et je fais aussi rentrer du cash-flow. En procédant ainsi, votre bien immobilier sera financé et réalisé. Avant de procéder ainsi, il est nécessaire de vérifier votre contrat. Si ce dernier vous permet de mettre en œuvre cette stratégie, vous pouvez alors le faire si vous le souhaitez. C’est donc très important de vérifier si vous pouvez utiliser cette procédure légalement. Dans le cas contraire, je ne vous le conseille pas. Notons qu’il y a toujours des obligations qui sont liées à chaque contrat.

Bien immobilier : Quelles sont les obligations des contrats de prêt immobilier ?

Bien immobilier - Les frais de travaux sont à prendre en compte
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail
  • reddit
  • LinkedIn
  • Buffer
  • Print Friendly

Bien immobilier – Les frais de travaux sont à prendre en compte pour le prêt immobilier

Plusieurs obligations sont liées à un prêt immobilier.

Les frais de travaux

Pour tout investissement, il est nécessaire d’amortir les frais de travaux. En effet, que vous réalisiez les travaux sur la base d’un prêt ou d’un financement propre, ce volet n’influence pas votre comptabilité. Par contre, les intérêts du prêt ne peuvent pas être défiscalisés sur la nouvelle opération. Lorsque vous remettrez les anciens prêts au comptable, il remarquera qu’il ne s’agit pas de la même adresse. Cela peut alors créer un problème au niveau de la banque. Il faut souligner que j’ai obtenu ces biens en nu, ce qui fait qu’il n’y avait pas une véritable comptabilité sur eux. Par rapport au nouveau bien, il faut une nouvelle assurance.

L’assurance

Lorsque vous utilisez la procédure décrite ci-dessus, vous devez souscrire à nouveau à l’assurance du prêt ou à l’assurance PNE qui est potentiellement lié au prêt. Il faut retenir que vous ne pouvez pas gagner à toutes les opérations.

Vous ne pouvez pas déduire les intérêts de prêt puisque le nouveau prêt n’est pas relié à l’adresse qui se trouve sur les anciens prêts. Les charges s’accumulent de plus en plus. C’est le cas lorsque vous prenez une autre assurance. Par ailleurs, si vous vous adressez à la banque en n’étant pas en règle par rapport au contrat, vous ne pourrez absolument pas arrêter l’assurance. C’est la raison pour laquelle vous devez bien consulter les clauses de votre contrat de prêt immobilier.

La seule option est celle de la délégation. A ce niveau, vous vous retrouverez enfermés dans une relation à perte, ce qui est peu dommage. Vous ne pourrez d’ailleurs pas recourir à cette dernière option si vous ne l’avez pas dans votre contrat. Si ce dernier ne fait pas mention de cela, vous avez toujours la possibilité de négocier comme d’habitude avec le banquier ou le comptable conformément à l’origine des fonds. Il faudra pour ce faire savoir si les premiers prêts sont utilisés au profit des biens meublés sous un numéro SIRET ou autres. Supposons que vous n’ayez pas remboursé le prêt effectué et par ailleurs, vous utilisez le financement du bien meublé au profit de l’acquisition d’un autre appartement en meublé. Dans ce cas, le comptable ne l’acceptera pas.

Personnellement, je n’ai aucun problème à ce niveau car j’investis dans le nu donc les biens immobiliers n’étaient pas pris en compte par la comptabilité BIC. Cela me permet de dire que le financement a été fait en partie sur fonds propres en ce qui concerne les travaux ou l’acquisition. Il s’agit d’une option de non remboursement de prêt à condition que votre contrat vous le permette.

Pour en savoir plus

En description, vous trouverez le lien qui vous conduit vers le livre chômeur millionnaire. C’est un livre qui vous explique toutes les techniques d’investissement immobilier et les techniques entrepreneuriales. Ce sont des techniques que vous devez employer si vous souhaitez réduire votre impôt ou maximiser le cashflow. Vous pouvez aussi les utiliser si vous souhaitez détacher votre temps de travail de votre tâche au quotidien afin de vous libérer. C’est le cadeau que je vous offre pour vous aider à mieux évoluer dans vos projets. Il suffit de prendre en charge les frais de livraison qui s’élèvent à 7 euros.

 

 

 

 

Learn Today, Invest Tomorrow, Be Free Forever!

► Mes Ebooks gratuits :

 

1)  7 étapes pour remplacer ton salaire par des revenus passifs

2)  Comment être sûr de faire un bon investissement ?

3)  Comment bien estimer le montant de ses travaux de rénovation ?

4)  Comment acheter et gérer des biens à distance ?

 

👉 Je t’accompagne vers la liberté financière grâce à l’immobilier 🚀:

 

Inscris-toi ici pour assister à la prochaine conférence et tout apprendre sur les nombreuses stratégies d’investissement rentables

► Passe à l’action sereinement en réservant ton appel téléphonique gratuit où on fait le point sur ta situation et ton projet

 

Mes autres articles dans la même thématique :

Comment maximiser le cashflow net ?

Comment maximiser le cashflow net ?

Il est nécessaire de mettre en oeuvre quatre leviers immobiliers afin de maximiser le cashflow. Découvrez ici l’essentiel pour y parvenir.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

Pin It on Pinterest

Shares
Share This