fbpx

Comment bien gérer ton parc immobilier facilement

le secret pour gérer tes biens immobiliers facilement

23 juin 2022

Dans cette vidéo, je vais te donner tous mes conseils pour éviter d’avoir des problèmes quand tu veux investir dans l’immobilier.

Comment bien gérer ton parc immobilier sans emmerde

 

Dans cette nouvelle vidéo, on va parler de gestion locative et d’emmerdes. Si tu investis dans l’immobilier c’est pour te créer une certaine rentabilité, avoir du cash flow, avoir du patrimoine, à court ou moyen, long terme. Ce n’est certainement pas pour avoir des problèmes locatifs.

Avant de rentrer dans les détails de cette vidéo, comme à chaque fois je t’invite à t’abonner à cette chaine pour en booster les algorithmes afin de diffuser et partager les vidéos au plus grand nombre de personnes et ainsi démocratiser les investissements immobiliers.

Pour avoir le minimum d’emmerdes, il va falloir mettre tous les facteurs positifs et indispensables de ton côté, en respectant certaines règles.

 

1ère règle : bien choisir ton marché

Il faut effectivement bien choisir ton bien et avoir une certaine connaissance du secteur :

  • En étudiant le marché par rapport à tes objectifs,
  • En partant de zéro avec une méthode qui compare les villes ciblées,
  • En validant ensuite les hypothèses en termes de tension locative, demande locative, profil de type de locataires (étudiants, touristes…).

Si tu sélectionnes convenablement ton marché, tu n’auras pas de problème de demande locative.

 

2ème règle : bien choisir ton bien immobilier

Mal choisir ton bien et ne pas maitriser ton premier investissement, c’est t’assurer des problèmes dans divers domaines :

  • Juridiques,
  • Fiscalité,
  • Administratifs,
  • Travaux,
  • Financement,
  • Rentabilité.

C’est indispensable de maîtriser tes acquisitions, quel type de bien immobilier tu vas choisir pour te lancer dans ta première acquisition.

Par exemple, les travaux ont un impact sur la fiscalité, si tu choisis de la location foncière et que tu crées de la surface, tu ne pourras pas déduire ces travaux de ton déficit foncier.

 

3ème règle : bien choisir le mode d’exploitation

Cela dépend :

  • De tes critères personnels,
  • De ton temps disponible,
  • De tes objectifs de rentabilité,
  • De la charge mentale que tu es prêt à gérer.

Et cela doit être aligné avec ta demande de marché.

 

4ème règle : bien choisir ton locataire

Selon le mode d’exploitation, il va falloir faire des choix car les règles sont différentes selon le type de bail :

  • Location nue : plus simple mais le locataire a le plein pouvoir en cas de problèmes.
  • La location meublée : d’autres contraintes comme le coût et le montage des meubles mais les baux sont plus flexibles.
  • La location en courte durée : tu dois analyser le profil de tes locataires même pour une ou 2 nuits seulement afin d’éviter tout problème.

Même si tu délègues à une agence, elle va te demander si tu acceptes ou pas le locataire car c’est toi qui décides. Des fois, il vaut mieux renoncer pour avancer et ne pas prendre de risque et ne pas avoir de problème à long terme.

 

5ème règle : bien choisir ton partenaire de gestion

C’est ton gestionnaire qui va parler à tes locataires mais c’est toi qui vas prendre les décisions pour chaque imprévu de ton investissement.

Choisis la bonne personne sur place qui soit : 

  • Compétente,
  • Réactive,
  • Empathique,
  • Disponible,
  • Proactive dans la création de solutions,
  • De confiance.

 

6ème règle : bien choisir ses artisans pour les travaux

Le réseau de confiance sur place est primordial

Il faut bien sélectionner les artisans de qualité pour effectuer les travaux, et les partenaires sur place pour la maintenance.

  • Pour gérer les investissements au quotidien,
  • Pour te représenter et régler les aléas sur place.

La sécurité financière pour la résolution des problèmes

Normalement tu as déjà prévu dans ton budget un montant pour des aléas éventuels.

 

7ème règle : bien choisir la fiscalité

Il faut faire les choses correctement que ce soit, à l’achat, à la location, ou à la revente sinon les impôts vont te rattraper car chaque mode d’exploitation a ses règles propres en termes de déclaration.

 

Conclusion

Il faut bien choisir le marché, le bien, les locataires, le mode d’exploitation, la fiscalité, les artisans, le notaire, l’expert comptable, le banquier…

Si tu veux apprendre à bien choisir et maîtriser tous les facteurs cités précédemment, et avoir moins de problèmes , tu peux télécharger les PDF et ebooks gratuits en description de cette vidéo pour te donner toutes les bases dont tu as besoin. Et éviter les emmerdes quel que soit le montant de ton investissement immobilier et la rentabilité obtenue.

A bientôt pour une prochaine vidéo.

 

Learn Today, Invest Tomorrow, Be Free Forever!

► Mes Ebooks gratuits :

 

1)  7 étapes pour remplacer ton salaire par des revenus passifs

2)  Comment être sûr de faire un bon investissement ?

3)  Comment bien estimer le montant de ses travaux de rénovation ?

4)  Comment acheter et gérer des biens à distance ?

 

👉 Je t’accompagne vers la liberté financière grâce à l’immobilier 🚀:

 

Inscris-toi ici pour assister à la prochaine conférence et tout apprendre sur les nombreuses stratégies d’investissement rentables

► Passe à l’action sereinement en réservant ton appel téléphonique gratuit où on fait le point sur ta situation et ton projet

 

 

Mes autres articles dans la même thématique :

Comment bien investir à distance

Comment bien investir à distance

  Dans cette nouvelle vidéo,  on va voir si investir à distance est un mythe ou une réalité qui offre plus ...

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

Pin It on Pinterest

Shares
Share This